Sacrée famille ! – David Safier

Sacrée famille ! David Safier

Avant de commencer cet article à proprement parlé, j’espère que vous avez passé une bonne Saint-Valentin (que vous soyez en couple ou célibataire). N’hésitez pas à me raconter ce que vous avez fait pour célébrer (ou non) cela, je suis curieuse !

Bref, cette semaine, je suis de retour pour vous parler de ma dernière lecture : Sacrée famille ! de David Safier.

David Safier est un écrivain allemand que j’ai découvert avec son roman Sacrée famille ! dont le titre original est Happy family. Ce livre a été publié en 2012 par les Editions Pocket. Il compte 378 pages.

Emma a toujours fait passer sa famille avant sa carrière. Résultat ? Sa librairie court à la ruine, ses enfants sont odieux et son mari indifférent. Vous avez dit « famille dysfonctionnelle » ? Une soirée mondaine en costume, une auteure à succès et une malédiction de vieille sorcière russe plus tard, et voilà tous les membres de la petite famille propulsés dans la peau des personnages dont ils portent le déguisement. Pour se sortir de cette situation farfelue, une seule solution : retrouver l’esprit d’équipe !

Sacrée famille ! David Safier quatrième de couverture

Mon avis

Commençons par un peu de positif, car, comme vous allez le comprendre, je n’ai vraiment pas accroché avec ce livre.

Tout d’abord, je trouve le titre assez accrocheur et la couverture est sympa ce qui, vous le savez, est la première chose qui attire mon attention avant de me plonger dans une lecture (oui, je suis victime du marketing!).

Autre point positif : l’histoire est racontée par les différents personnages selon les chapitres. J’aime beaucoup cette diversité de point de vue, je trouve que c’est une bonne idée de la part de l’auteur.

Mais (préparez-vous à un déferlement de points négatifs) ces éléments n’ont pas réussi à me faire accrocher. En effet, j’ai d’abord été déçu par cette histoire vraiment tirée par les cheveux, j’avais l’impression qu’il n’y avait aucun sens à cette suite d’événements. De plus, en ajoutant le fait qu’il ne mène nul part, j’ai trouvé le récit enfantin. Cette impression est renforcée par les dialogues qui ne semblent pas aboutit, ils sont trop simplets et ne nous apprennent pas grand chose.

Ensuite, je n’ai vraiment pas accroché avec les personnages, même pas un… c’est très rare que ça m’arrive.

Et pour finir, et croyez-moi quand je vous dis que je n’aurai jamais cru dire ça un jour, mais il y a tellement « d’humour » (ou des tentatives en tout cas), que ça n’en devient même plus drôle. C’était plus « lourd » qu’autre chose.

Sacrée famille ! David Safier p 184 - 185

Je pense que vous l’aurez compris, Sacrée famille ! se révèle être une véritable déception. J’ai eu beaucoup de mal à le finir donc bien évidemment, je ne vous le conseille pas. Mais si certain.e.s l’ont bien aimé, je serais ravie de découvrir votre avis en commentaire !

Pour ceux qui ne l’ont pas lu, vous allez tenter ou passer votre chemin ?

Like a princess

Ces articles peuvent vous intéresser

24 commentaires

  1. Ah, les fameux livres qu’on ne finit par car on n’accroche pas, je comprends tout à fait ! Au vu de ton récit je pense que c’est le genre d’ouvrage qui ne me plaira pas forcément non plus, je préfère les livres au récit plus complexe.
    Pour la saint valentin, nous sommes allés dans les Vosges deux jours avec le chéri, les paysages étaient splendides, cela nous a complètement ressourcés!

  2. mmmm en effet ça à pas l’air folichon, aprés c’est pas le genre de livre que je lis donc je me serais surement pas fais avoir par le market mais bon..merci de la mise en garde je passerai mon chemin alors 😀

  3. Ah mince… C’est vrai que d’après ce que j’en vois là, ça ne devrait pas vraiment ma plaire… L’as-tu lu jusqu’au bout du coup ? J’aurais sûrement abandonné…

  4. Cela fait un moment que je n’ai pas touché un livre. La faute de…Netflix et de ma liseuse (le support papier c’est bien mieux) sinon je suis plutôt thriller. Des histoires avec du suspense et qui donne du fil à retordre au lecteur comme les aventures de Aloysius Pendergast ede Douglas Preston et Lincoln Child.
    Après les goûts et les couleurs… merci pour ce retour. Bises

  5. En voyant la couverture, je me dis que l’histoire doit être plutôt légère et accès sur l’humour vu les costumes des deux personnes. Dommage que l’auteur en a trop usé ou tout du moins ne pas réussi à maintenir l’humour .

  6. Coucou,

    Je comprends parfaitement ta déception, c’est totalement le genre de livre que je déteste lire !
    De mon côté, je viens de finir La proie du silence de Karen Rose, il était vraiment superbe !

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  7. Quel dommage d’être aussi déçue par un livre… ça m’est arrivée une ou deux fois de ne pas accrocher mais dans ces cas là j’arrête complètement la lecture ! Pour ma part je suis fan de thrillers et policiers qui nous tiennent en haleine jusqu’au dernier mot 😉 😉

Laisser un commentaire