La cave – Natasha Preston

La cave – Natasha Preston

Ça fait un moment que je ne vous ai pas partagé mes dernières lectures. Alors je vais essayer de rectifier ça en vous partageant mon avis sur La cave de Natasha Preston.

Natasha Preston est une romancière anglaise. Elle a écrit quatre livres dont La cave. Il est paru en 2014 en Angleterre et en 2017 aux éditions Hachette en France et a été traduit par Axelle Demoulin et Nicolas Ancion, et compte 397 pages.

Il m’appelle Lilas.
Depuis des mois il me garde enfermée dans une cave avec trois autres filles : Rose, Iris et Violette.
Nous sommes ses jolies fleurs, sa famille idéale.
Nous devons être parfaites, ou il nous tuera.
Mais je suis Summer, quoi qu’il en dise.
Jamais je ne baisserai les bras.
Je sortirai de là.

Imaginez une maison comme n’importe quelle autre.
Dedans, une pièce. Dans dette pièce, une armoire.
Derrière cette armoire, une porte. Au-delà, des escaliers. Et en bas, une cave.
Une cave où sont séquestrés quatre filles.
Avant, Lilas s’appelait Summer.
Elle avait des parents, un frère insupportable, des copines, un petit ami.
Elle fera tout pour les retrouver.
Car contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…

La cave – Natasha Preston Quatrième de couverture

Mon avis

C’est la première fois que je lis un livre de Natasha Preston. La couverture et la quatrième de couverture de ce thriller jeunesse m’ont tout de suite attiré. Et le titre, La cave, est plutôt intriguant.

Il s’agit d’un huit clos. Des adolescentes sont séquestrées par un homme, qui se fait appeler Trèfle, dans la cave de sa maison.

Chaque chapitre correspond à la voix d’un personnage. On entre dans sa tête, ses pensées, ce qui permet de comprendre toute la psychologie du personnage. Cette façon de découper l’histoire donne également du rythme à la lecture. Cela fait avancer l’histoire tout en ayant plusieurs points de vue.

L’auteure à une jolie plume et arrive parfaitement à évoquer des sujets parfois très difficiles comme la séquestration, le viol et la mort. Ils arrivent que des dialogues soient un peu « crus » et vulgaires, mais cela ne m’a pas dérangé dans ma lecture.

Le seul point négatif de ce livre concerne la fin. Je trouve qu’elle a été un peu « bâclée ». A mon avis, le livre aurait pu compter quelques pages de plus…

Pour finir, ce thriller tient en haleine. Il se lit très vite. Je l’ai lu en seulement quelques jours tellement je voulais connaître le fin mot de cette histoire !

La cave – Natasha Preston Chapitre 15 Summer

Avez-vous déjà lu La cave de Natasha Preston ?

Like a princess

Ces articles peuvent vous intéresser

12 commentaires

  1. Hello ! J’adore les thrillers, surtout ceux de Maxime Chattam, Olivier Norek, Claire Favan et Franck Thilliez! Celui là à l’air bien mais ma PAL déborde alors je note pour plus tard !

  2. Coucou ma belle,
    Ohlala mais c’est horrible d’être séquestré ! Entrer dans la tête des personnage est intéressant. Je n’aime pas trop quand le langage est cru et dommage pour la fin bâclée. Tu as apprécié quand même ta lecture et c’est le principal 🙂 Ceci dit, j’aurais peur de ne pas dormir en lisant ce livre ahah !
    Gros bisous <3

  3. Coucou,

    Ha j’adore les thrillers ! L’histoire de ce roman me plaît bien, l’histoire est intéressante !
    Un de plus sur ma PAL !

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  4. Coucou.
    Je suis plus habituée aux thrillers type adulte tels que Thilliez ou Giebel, alors je connais moins les version jeunesse.
    Mais le descriptif me tente bien et pourrait me plaire, même si c’est quand même dommage que la fin soit baclée.
    Belle soirée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.